taourirt info


Renvoi d'un détenu au tribunal militaire pour possession d'une arme d'avertissement

Renvoi d'un détenu au tribunal militaire pour possession d'une arme d'avertissement

L'administration régionale de la police judiciaire de Taourirt a présenté une personne en possession d'une arme d'avertissement devant le tribunal militaire de Rabat.

L'arrestation du détenu est intervenue après l'annonce que la police judiciaire avait signalé qu'une personne du district de Freedom à Taourirt possédait une arme, car la maison de l'accusé était encerclée par le quartier de Freedom à Taourirt, et le processus d'inspection a abouti à la détention d'un pistolet d'avertissement, de deux soutiens-gorge et d'une bouteille de gaz lacrymogène.

Après avoir renvoyé l'accusé devant le tribunal militaire, il est devenu clair que le pistolet "ultimatum" utilise un jeu populaire en France, où l'accusé réside et ne présente aucun danger pour la sécurité des citoyens, ce qui est la confirmation que le Laboratoire national de la police scientifique de Rabat a remis en liberté l'accusé après l'avoir condamné à une amende.

D'un autre côté, le tribunal militaire a saisi le pistolet d'avertissement, les deux soutiens-gorge et la bouteille de larme.

Suivi par Souad Effendi