taourirt info


Oujda: Nabil Ben Abd El-Amin du Parti du progrès et du socialisme met en garde contre un dérapage pour contrecarrer l'expérience actuelle du gouvernement.


               Oujda: Nabil Ben Abd El-Amin du Parti du progrès et du socialisme met en garde contre un dérapage pour contrecarrer l'expérience actuelle du gouvernement.  
Mohamed Nabil Benabdallah, secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme, a souligné sa présentation politique devant certains des cadres du parti du côté oriental et sympathise avec lui du même côté lors d'une réunion de communication coïncidant avec la visite royale propice de la région, organisée par Boujdah vendredi soir dernier sous le titre: Les conditions actuelles du pays et les tâches de lutte proposées, Il a souligné l'importance d'élever le niveau, la qualité et la création de pratiques politiques et a souligné la nécessité et la valeur de respecter les engagements exprimés auprès de l'opinion publique nationale et internationale pour servir les questions de la nation et du peuple et accélérer le rythme des réformes dans le domaine économique et dans les domaines social, culturel et environnemental malgré l'existence de certaines contraintes pressantes, notamment les effets de la crise économique des pays. Depuis l'Europe, il existe diverses relations avec notre pays.Ce sont les réformes fondamentales et pivots qui fourniront le climat approprié pour augmenter le volume des investissements dans le secteur industriel agricole et touristique, et donc la prospérité des indicateurs de développement, le taux de croissance et le rétrécissement du pourcentage de handicap à un niveau inférieur, l'élimination progressive des différences de domaine et la libération du monde rural de l'emprise de l'isolement et de la marginalisation accumulées pendant des décennies ainsi que la création De nouvelles possibilités d'emploi et une réduction du chômage, c'est la voie, ajoute le Secrétaire général,Donner du sens et une charge intellectuelle logique qui peut être déchargée et accomplie pour promouvoir la social-démocratie après que le Maroc a identifié ses principaux choix politiques pendant des décennies et est basé sur la démocratie participative, le pluralisme politique et l'ouverture et est les seuls points d'entrée pour la construction appropriée de l'État moderne et moderne et afin de renforcer les capacités nationales pour relever les défis et affronter les adversaires de notre unité territoriale qui de temps en temps Nous avons un nouveau document politique pour neutraliser et entraver les efforts visant à parvenir à un règlement de la question du Sahara marocain dans le cadre d'un régionalisme élargi et sous souveraineté marocaine,De même, afin de mobiliser les énergies pour mener à bien les initiatives diplomatiques et politiques populaires pour libérer Ceuta et Melilla et leurs îles, en avertissant en même temps des conséquences des sales enchères et de la guerre menées par certains politiciens qui ne servent à rien mais qui reflètent la volonté effrénée du peuple marocain désireux de changer et de bénéficier largement des biens du pays. Et une vie décente est dans les limites de la liberté et de la justice et à l'extérieur et à distance de la tyrannie et de la domination de la mentalité de contrôle, ce qui peut conduire à la glissance, Dieu ne plaise ne mènera qu'à ce qui s'est passé et se produit dans de nombreux pays arabes où la guerre, les conflits et les combats n'ont pas encore pris fin, et personne ne peut décrire son horreur et ses répercussions sur La réalité arabe et la question palestinienne occupent le deuxième rang après notre problème national et comme un problème de libération pour tous les pays arabes et islamiques.Ce qui peut conduire à des glissements, Dieu ne plaise, ne mènera qu'à ce qui s'est passé et se trouve dans de nombreux pays arabes aujourd'hui où la guerre, les conflits et les combats n'ont pas encore pris fin, et personne ne peut décrire son horreur et ses répercussions sur la réalité arabe et la question palestinienne classée au deuxième rang après notre problème national et comme un problème de libération pour chacun. Pays arabes et islamiques.Ce qui peut conduire à des glissements, Dieu ne plaise, ne mènera qu'à ce qui s'est passé et se trouve dans de nombreux pays arabes aujourd'hui où la guerre, les conflits et les combats n'ont pas encore pris fin, et personne ne peut décrire son horreur et ses répercussions sur la réalité arabe et la question palestinienne classée au deuxième rang après notre problème national et comme un problème de libération pour chacun. Pays arabes et islamiques.
Dans le même contexte, le camarade secrétaire général du parti a rappelé les étapes franchies par le pays dans la série des réformes avec le début du gouvernement de rotation consensuelle à l'époque du défunt roi, et les activités indicatives et éprouvées se poursuivent dans le sens de sa diversification et de son approfondissement avec le gouvernement actuel dirigé par Abd al-Allah Benkirane et le chef du parti qui a marqué le plus de points. Parmi les voix exprimées aux élections législatives de 2011 de manière libre et démocratique et dans une atmosphère en général qu'aucun parti n'a remis en cause son intégrité et sa crédibilité, qui est le gouvernement auquel participe le Parti du progrès et du parti socialiste, Benabdallah ajoute après la réponse à ses conditions qu'il a fixées lors des négociations avec le Premier ministre nommé par Sa Majesté a été remplie Le roi, qui sont des conditions basées sur la représentation établie au sein du gouvernement et l'engagement envers le programme économique et social conjoint qui a été formulé à partir du préambule de la nouvelle constitution et n'était pas basé sur l'intersectionnalité, l'attraction idéologique ou quoi que ce soit lié à des considérations spéciales pour obtenir des avantagesPersonnel ou intérêts de certains groupes spécifiques autres que le pays et le peuple, ajoutant qu'il y participe tant que la mesure gouvernementale des affaires publiques se déroule de manière très normale, à l'écoute transparente, harmonieuse et créative de toutes ses composantes, ce qui permet le fruit de son travail sur le terrain et augmente avec vivacité l'ampleur des gains et réalisations à partir desquels Sa Majesté le Roi Mohammed VI se déplace pour se lancer dans la région de l'Est Dans tout le pays, du nord au sud et dans ses déserts, et aussi longtemps qu'il ne l'a pas fait, le Parti de la justice et du développement a émis une position autre que celle qui le met sous la responsabilité de l'exécutif ou a adopté des positions et l'approche du Premier ministre et des ministres de son parti une politique qui contredit les principes et les convictions du parti, comme la violation des droits reconnus et la constitution stipulant que les femmes doivent rester dans les foyers. Par exemple, ou imposer le port du foulard à toutes les femmes, et la décision de participer au gouvernement au gouvernement de Benkirane est une décision souveraine découlant de sa vision politique mature, qui a été déterminée par ses instances dirigeantes nationales en toute indépendance, comme il l'a fait avec M. Abdel-Rahman Al-Yousifi puis avec Idris JettouEt M. Abbas El-Fassi, et il l'a pris en particulier lorsque les effets et les rôles des puissances émergentes apparaissant dans l'arène politique ont été organisés et organisés à un rythme fort et violent que la nostalgie nous amène à nous ramener, tout comme le Maroc à l'époque d'Idris Al-Basri, qui en était regretté, alors que l'establishment royal dirigé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI occupe une position avancée dans Pionnier de la réforme, l'avançant, élargissant les domaines des droits et des questions féminines, et en travaillant dur pour éliminer les manifestations de sous-développement de la corruption, de la fragilité, de la corruption, et en assurant la stabilité du pays et l'écoute forte et forte de la rue avec ses mouvements de protestation, y compris le mouvement du 20 février,C'est une position qui présente actuellement le parti et de diverses manières aux niveaux politique, syndical, collectif et médiatique visant à nuire à la dignité de ses symboles et ministres et à la sécurité et la vie de certains membres de leur famille et à utiliser la menace contre eux comme elle a été précédemment exposée lorsque le parti a appelé à un vote de oui au profit de la Constitution de 92 et expulsé du bloc démocratique et quand Saddam Hussein a également exigé la sortie du Koweït, qu'il a envahi de force et a appelé au respect de la souveraineté d'un pays arabe voisin, membre à part entière de nombreuses organisations et organisations internationales et a été considéré comme un boycott par lui 19 en raison de l'évaluation du parti de ce colonialisme sur l'avenir et les intérêts de la nation arabe et islamique et sont des exemples d'adversités que le secrétaire général du parti a réussi à Le Parti révolutionnaire marocain d'avant-garde est le parti du progrès et du socialisme, qui éteindra sa bougie 70 dans les mois à venir, pour en sortir collectivement, sa sagesse et sa vision, la tête haute, et avec lui le droit est bien, l'histoire augmente, et le mensonge des allégations, des lectures et des interprétations est absent.Il cible le défunt parti Ali au cours de ses années, et c'est certainement ce qui le rend plus digne sur le sol de ce pays et la sympathie des citoyens et des hommes dans les villes et les villages avec lesquels le reste des tâches organisationnelles sont laissées aux organes régionaux, régionaux et locaux du parti afin d'employer cette poussée qualitative à laquelle non seulement les combattants du parti contribuent, mais aussi Les discours des politiciens et des politiciens qui



Ils cultivent l'illusion et l'illusion, croyant pouvoir arrêter cette expérience gouvernementale par tous les moyens, même s'ils savent que la politique est noblesse et éthique.
En plus de la présentation du secrétaire général du parti, le professeur Hussein Al Wardi, membre du bureau politique du parti et ministre de la Santé, est intervenu très brièvement sur les axes de la politique gouvernementale dans le secteur de la santé et sur les réalisations dont la région est témoin à l'appui de l'offre de santé et de ses services, au premier rang desquels se trouve le nouvel hôpital psychiatrique et psychiatrique (Masterpiece), que Sa Majesté le Roi aimerait lancer à Sa Majesté le Roi. Ces jours-ci, le début du fonctionnement de l'hôpital universitaire et la création de 6 nouveaux dispensaires dans la région seront accompagnés de procédures qui concernent la fourniture de ressources humaines adéquates, y compris les médecins et les infirmières, les cadres administratifs et autres questions de politique pharmaceutique et la qualité des équipements et des services dans tous ses épisodes.
Et en ce qui concerne la responsabilité du ministère du Logement, il a déclaré concernant le problème des diplômés de l'école de formation des architectes du secteur privé à Casablanca et ses sécrétions ont conduit à la descente dans la rue publique pour protester que la reconnaissance de ces diplômés avec leurs preuves est devenue un gain et une décision officielle sera renforcée à l'avenir en créant des écoles similaires pour la formation d'architectes dans six autres villes marocaines de Y compris la ville d'Oujda et d'Agadir. Abdul Majeed Ziyash.
Membre du Comité Central du Parti du Progrès et Socialiste.
Greffier de la branche régionale du parti, Oujda.