taourirt info


Ouvriers des carrières de sable

Ouvriers des carrières de sable Moulay Al-Basha dans la province de Taourirt en


24 heures de marche : Abdel Aziz Al-Ayashy / Fawzi Hadari a

organisé des travailleurs et des utilisateurs de carrières de sable dans la région de Moulay Al-Basha du groupe villageois entre les mains des habitants de la province de Taourirt dans la province d'Oujda dans la partie orientale, après la disparition du lundi 10 février 2014 dans une atmosphère de discipline Et la responsabilité est une marche à pied, en direction de Taourirt, pour porter leurs doléances auprès des instances responsables et testamentaires,
La marche a débuté depuis le quartier de Moulay Al-Basha en direction de Taourirt, avant d'être encerclée par les forces de sécurité publique (forces auxiliaires, gendarmerie royale) près de la jonction de la route nationale n ° 6 et des autoroutes Fès et Djeddah, à environ 6 kilomètres de la ville de Taourirt, où certains représentants d'entre eux sont entrés avec eux L'autorité locale et les services de sécurité (chef du département, le commandant de la direction du peuple de Wadi Za, le commandant régional de la gendarmerie royale) dans les négociations qui ont conduit à la dispersion de la marche dans l'espoir de tenir une réunion pour les travailleurs de la région de Taourirt avec quelques représentants des travailleurs et des utilisateurs des carrières de sable à la recherche de solutions réalistes à ce problème de protestation le mardi 11 Depuis février 2014 au siège de l'emploi``
Selon les déclarations de certains manifestants aux représentants des médias locaux, régionaux et nationaux qui ont assisté à la marche de protestation, les décisions prises par les autorités responsables concernant les carrières de sable de la région n'ont pas tenu compte des conditions de vie des familles dans les cercles de la région de Mawlai Al Basha, qui souffre à l'époque d'un intérêt pour le monde rural de l'absence des éléments les plus élémentaires d'une vie décente, Ainsi que les structures et équipements de base, et les décisions prises en matière de carrières de sable desservant certains quartiers ont été un coup fatal pour eux, car cela les a empêchés de gagner leur force quotidienne pour faire face aux cycles du temps
Au cours des derniers jours, certains manifestants ont demandé aux autorités compétentes de leur permettre d'obtenir des licences exceptionnelles leur permettant de travailler dans des carrières de sable qui existent dans un certain nombre de vallées de la région, en attendant la diffusion des dossiers des coopératives qu'ils ont déposés auprès des autorités compétentes, confirmant à cet égard que leurs précédents dossiers à établir Les coopératives pour l'exploitation des carrières de sable sont toujours piégées dans les étagères. En
conséquence, les travailleurs et les utilisateurs des carrières d'argent descendant des douwars de Moulay Al-Basha cherchent auprès des services compétents à apporter à leurs demandes les soins qu'ils méritent et à prendre en compte les conditions des familles dans la région isolée et oubliée, donc y a-t-il des oreilles d'écoute ??