taourirt info


Annonce de la procédure pour obtenir une assistance pour ceux qui ne sont pas disponibles sur la carte "Ramid"

Annonce de la procédure pour obtenir une assistance pour ceux qui ne sont pas disponibles sur la carte "Ramid" Le Comité de vigilance économique a annoncé aujourd'hui, jeudi 08 avril, le permis pour les personnes qui ne sont pas inscrites au service "Ramid" et qui travaillent dans le secteur informel.
Une communication au ministère de l'Économie, des Finances et de la Réforme administrative a précisé que, en complément des déclarations de soutien financier à l'État afin d'aider les familles touchées par les mesures prises dans le cadre de l'urgence, le Comité de vigilance économique déclare que les chefs de famille qui travaillent dans le secteur informel et qui ne sont pas inscrits au service "Ramid", Faire leurs déclarations à partir de demain, vendredi, à 8 heures du matin, pour bénéficier des sommes de soutien en fonction du nombre de membres de la famille.
L'auteur a ajouté que la valeur de ces montants de soutien est de 800 dirhams pour une famille de deux personnes ou moins, 1000 dirhams pour une famille de trois à quatre personnes et 1200 dirhams pour une famille de plus de quatre personnes.
A cet effet, la même source note, le site Internet: «www.tadamoncovid.ma» a été créé, expliquant que les bénéficiaires peuvent faire leurs déclarations via ordinateur ou via téléphone portable.
La communication a souligné que le numéro de téléphone qui sera entré parmi les informations qui doivent être enregistrées sur l'ordinateur, ne devrait être que pour le chef de famille, notant que ce téléphone est celui qui sera en liaison avec l'administration et par lequel la procédure de retrait du soutien financier sera annoncée.
Il a ajouté qu'il serait en mesure de parvenir à ces déclarations jusqu'au jeudi 16 avril à minuit.
Compte tenu de la nécessité de disposer des informations nécessaires sur ce groupe travaillant dans le secteur informel et non inscrit au service (Ramid), et afin de répondre rapidement aux déclarations de ces familles, la communication a souligné la nécessité de porter les soins nécessaires au processus de remplissage des publications électroniques.
La déclaration a souligné que toute déclaration enregistrée d'un membre de la famille autre que celle du chef de famille ne sera pas acceptée.
En revanche, la communication indiquait que toute déclaration d'une famille qui avait précédemment bénéficié du soutien financier de l'État serait rejetée et que toute déclaration automatique sans justification exposerait son propriétaire à un suivi judiciaire.
Le rapport conclut que les familles peuvent appeler le 1212 pour répondre à toutes les questions.