taourirt info


Séminaire scientifique à Taourirt

Séminaire scientifique à Taourirt Un séminaire scientifique
à
Taourirt organisé par le conseil scientifique local de la région de Taourirt , le tribunal principal de la ville
et la cellule locale pour parrainer les femmes et les enfants victimes de violence
et l'Assemblée nationale pour la justice a


organisé le conseil scientifique local de la région de Taourirt, le tribunal principal de la ville
et la cellule locale pour parrainer les femmes et les enfants victimes de violence, l'Assemblée nationale pour la justice (branche) Regional Taourirt), un colloque scientifique le mercredi 20 mars 2019, sur le thème de la polygamie dans la jurisprudence et le droit.

Ce symposium a été caractérisé par la présentation de plusieurs interventions sur le sujet, et dans ce contexte, les enseignants, Muhammad Al-Masoudi, membre du conseil scientifique local, ont fait une présentation sur la polygamie: vues sur l'enracinement et l'intention, et le chef du Département judiciaire de la famille du Tribunal de première instance de Taourirt, le professeur Amin Abdullah, a fait une intervention sur le sujet:Les questions de polygamie entre le texte législatif et le travail judiciaire. Quant à la chef de l'unité administrative et financière du conseil scientifique local, Nawal Al-Ramadhani, elle a fait un exposé sur la dimension maqaside dans le resserrement de l'admissibilité de la polygamie chez les penseurs contemporains et a présenté Muhammad Abdo et Allal El-Fassi comme modèle pour cela. Quant à la quatrième offre, elle est liée à l'audience. Parmi les problèmes de mise en œuvre et le devoir d'amendement et son cadre, le professeur Ahmed Nabouti, chef de la cellule locale de parrainage des femmes et des enfants victimes de violences au tribunal de première instance de Taourirt et procureur adjoint du roi. Pour contredire les offres et les commenter.

Il est à noter que cette journée a été marquée par plusieurs discours du président du conseil scientifique local, du président du Premier tribunal de Taourirt et du représentant du roi en son sein, le président de l'Association nationale pour la justice.


Suivi: Souad Effendi