taourirt info


À cause de l'émeute ..

À cause de l'émeute ..

 Ozin, Bedouan, Dawda, Al-Hadawi et Rossi à la police !!

Sous le slogan "La sécurité nationale au service des nobles objectifs du sport", j'ai lancé mardi matin (11 novembre), le premier débat sur la violence sportive, au Royal Police Institute.

Le débat, considéré comme le premier du genre, est intervenu à l'initiative de la Direction générale de la sécurité nationale, et son inauguration a été présidée par le ministre de la Jeunesse et des Sports Muhammad Ozin, le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur oriental, le directeur général de la sécurité nationale Bouchaib Armel, avec la participation de responsables gouvernementaux, de représentants des services de sécurité, d'étrangers et de fonctionnaires. Pour les équipes nationales, les professionnels des médias, les représentants des associations de supporters et les supporters de clubs, les personnalités sportives du monde du football, de l'athlétisme et des secteurs parallèles.



Dans son discours d'ouverture du débat de deux jours, le directeur général de la sécurité nationale a souligné que «le slogan du débat a des connotations multiples et symboliques car il élève l'institution de sécurité nationale au statut de partenaire principal au service du sport et d'acteur essentiel pour fournir un environnement sûr pour les manifestations sportives, en particulier les matches de football. "



L'ouverture du premier débat pour lutter contre la violence sportive a été marquée par la présence de visages bien connus dans le monde du sport, en particulier le football, au premier rang desquels se trouvent les deux champions Nozha Bedouan et Fatima Awam, et l'expert sportif Aziz Dawouda, et un groupe d'anciens acteurs internationaux, tels que Mustafa Al-Hadawi, Noureddine Al-Buhayawi, Youssef Rossi, Alousse Ab Khamed