taourirt info


Une journée d'étude de communication sur le secteur agricole de la région de Taourirt et les mesures prises pour démarrer la saison agricole 2012/2013

Une journée d'étude de communication sur le secteur agricole de la région de Taourirt et les mesures prises pour démarrer la saison agricole 2012/2013
À l'occasion de la venue de la nouvelle saison agricole, qui a été lancée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l'assiste, en direction de Meknès Tafilalet, le 1er octobre 2012, sous le titre de «Tozeza». Plusieurs mesures ont été prises pour réussir la nouvelle saison agricole.
Afin de prendre connaissance de ces mesures prises par le Ministère de l'Agriculture et de la Pêche Maritime pour suivre le rythme de la saison agricole, la salle de réunion du siège social de la Région de Taourirt a accueilli, le jeudi 01/11/2012, une réunion de communication élargie, animée par le travailleur de la Région de Taourirt et la présence du directeur régional de l'agriculture et du directeur régional de la sécurité sanitaire Produits alimentaires en plus d'autres personnalités et d'un certain nombre d'agriculteurs et de sociétés agricoles de la région.
Cette journée a été marquée par un discours du travailleur de Sa Majesté sur l'emploi de la région de Taourirt, un discours de M. le directeur régional de l'agriculture et un autre par M. le directeur régional de la sécurité sanitaire des produits alimentaires, et plusieurs présentations ont été faites sur les mesures prises pour démarrer la saison agricole 2012/2013 et les principales réalisations du secteur agricole dans la région, les qualifications et les moyens de développer un secteur de l'éducation Bétail à Taourirt, mesures prises par l'Office national de sécurité sanitaire, une présentation sur l'assurance agricole.
La première présentation a passé en revue les qualifications agricoles de la région de Taourirt, car elle comprenait des statistiques très importantes. La superficie convenable pour la culture atteint 169,209 hectares, dont 9712 sont irrigués, les forêts sont de 77 850 hectares et les parcours sont de 70 900 hectares. En ce qui concerne la fourniture de facteurs de production, l'offre a indiqué le soutien important de l'État, qu'il s'agisse des semences sélectionnées ou de diverses machines agricoles. En ce qui concerne les réalisations dans le domaine des cercles irrigués, la présentation a parlé du Millennium Challenge Program (MCA) pour la remise en état des cercles d'irrigation à Ayyat, les enfants de Suleiman et les fils de Mahdi, Al-Shurafa Buglinat La nature des travaux est l'achèvement des voies navigables à une distance de 8915 mètres linéaires et la construction de six réservoirs avec une couverture financière spécifique à 17 millions de dirhams, tandis que l'avancement des travaux de ce projet a atteint 701%.
En revanche, cette offre était tributaire d'un soutien dans le domaine des arbres fruitiers, qu'il s'agisse de projets de développement de plants ou d'amandiers dans le cadre de la coopération technique belge. Il convient de noter que la seule fenêtre utilisée pour traiter les dossiers de la demande d'aide d'État dans le domaine des investissements dans le secteur agricole.
En ce qui concerne les projets programmés en 2013, il y a le projet américain de défier le millénaire en créant une unité d'olive moderne d'une valeur de 15 millions de dirhams, et il y a aussi un projet facile pour équiper et arroser en tirant l'eau à travers les canaux sur une distance de 25 km afin d'irriguer 1330 hectares dans un premier temps. Concernant les projets de fonds de développement, on retrouve la construction d'Al-Swaqi sur 6 km et la restauration des réservoirs de Fad Debdu et de Karanza, l'achèvement des sentiers villageois dans les groupes de Sidi Ali Belkacem et Sidi Lahcen, la réalisation d'un passage sur le Wadi Talag, la réalisation des voies navigables et des établissements hydroflagiques dans les groupes du Wadi Zais, l'exploration du Wadi Zais Exploits dans les régions de Manilles et Awlad Othman, et les équiper de matériel de pompage et de génie civil.
La deuxième présentation sur les qualifications et les moyens de développer le secteur de l'élevage dans la région de Taourirt s'est concentrée sur quatre points liés aux données générales, aux qualifications et aux obstacles du secteur, aux réalisations les plus importantes du secteur et aux mesures prises pendant la saison agricole 2012/2013.
Dans ce contexte, la région de Taourirt se distingue par l'importance du secteur animal, qui a atteint 580 000 têtes, représentant 20% du nombre total du cheptel au niveau régional et 2,7% au niveau national, et elle contribue à améliorer les revenus des gagnants, la valeur de la production atteignant 350 millions de dirhams, alors qu'elle contribue à 1,2 million de jours ouvrables, un chiffre qui a des implications importantes.
Et si le secteur de l'élevage dans la région a plusieurs qualifications importantes, la région s'est distinguée au niveau de l'entité, en revanche elle connaît plusieurs obstacles principalement dans la pénurie de ressources en eau souterraine et les conflits sur les pâturages des masses, la culture aléatoire de ces pâturages et l'incapacité de la plupart des éleveurs à appliquer des techniques modernes d'élevage Le bétail en plus d'utiliser des modèles traditionnels dans la commercialisation des produits d'origine animale.
Si les autorités concernées ont achevé plusieurs projets liés au développement et à l'élevage du troupeau, à son sauvetage et à la mise à disposition de points d'eau, il existe plusieurs projets ambitieux qui verront le jour au cours de la saison agricole 2012/2012, notamment la poursuite et l'achèvement des projets lancés lors de la dernière saison, la construction de cinq réservoirs enfouis dans chacun d'Al Jafirat, Pour vos moteurs, Al-Jafirah, Continued, Polhwan, Tigmi et Shackles, en plus de préparer les trous d'eau dans la région, d'établir et de développer un partenariat dynamique et efficace avec des organisations professionnelles et la poursuite de programmes réguliers liés au cadre technique et de sensibilisation de la Kassabine.
En ce qui concerne le troisième axe relatif aux mesures prises par l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires dans le domaine de la santé animale, le soumissionnaire s'est concentré sur trois points fondamentaux représentés par l'importance du secteur de l'élevage dans la région, les mesures prises dans le domaine de la santé animale et le programme de travail pour la saison agricole 2012/2013.
À cet égard, le Bureau a pris plusieurs mesures dans le domaine de la santé animale liées aux cadres sanitaires vétérinaires, la lutte contre les maladies infectieuses, le soulagement du bétail et la réduction des effets de la sécheresse, les enquêtes sanitaires contre les maladies infectieuses et mortelles, la réhabilitation du secteur de la volaille et le contrôle des animaux importés.
Pour atteindre cet objectif, la direction régionale de la région de Taourirt a un intérêt régional dirigé par un vétérinaire, deux centres vétérinaires bédouins et les yeux orientaux, en plus de 13 vétérinaires spéciaux accrédités pour une mission de santé, en plus du laboratoire régional pour les analyses de laboratoire et pour le diagnostic des maladies, enquêter sur l'état de santé du bétail, prélever des échantillons à des fins d'analyses de laboratoire. En revanche, 502493 têtes de moutons ont été vaccinées dans la région contre les maladies des racines et 19711 têtes contre la fièvre du charbon, tandis que les efforts de secours du bétail et la vaccination contre l'intoxication intestinale et le traitement des parasites ont atteint des proportions importantes.
Le programme de travail pour la saison agricole 2012/2013 résume la vaccination des moutons et des chèvres contre l'intoxication intestinale et leur traitement contre les parasites internes et externes, assurant la protection de la santé du troupeau par la pollinisation des maladies infectieuses, poursuivant le programme de numérotation des troupeaux de bovins, accompagnant les éleveurs et les coopératives pour adopter des étables pour recevoir des roues et des veaux importés et effectuer des mesures de suivi de la santé En quarantaine, intensifier le suivi sanitaire vis-à-vis des maladies infectieuses, transfrontalières et enfin réhabilitation sanitaire du secteur avicole.
Dans le cadre de la mise en œuvre du plan régional agricole de la région de Taourirt, le service vétérinaire travaillera à suivre le projet de réhabilitation du principal massacre de Taourirt et à suivre l'Association nationale des éleveurs de moutons et de chèvres afin d'activer le projet d'indication géographique protégée du mouton Banu Kail, selon les campagnes approuvées.
La dernière offre de cette importante journée scolaire a été présentée par le directeur de la Coopérative paysanne marocaine d'assurance et a clarifié les offres et les produits fournis par la mutuelle, et classé les parasites auxquels l'agriculteur a été confronté en deux types: les parasites qui peuvent être causés aux personnes, les accidents du travail, l'assurance personnelle, l'assurance-vie et ensuite les parasites qui peuvent être attachés Biens tels que feu, teproori, mortalité du troupeau, responsabilité civile et assurance multirisques.
Après cela, la réunion a été témoin d'une discussion sérieuse et responsable au cours de laquelle les paysans ont examiné les problèmes les plus importants auxquels le secteur est confronté, et il existe un certain nombre de problèmes pour lesquels des solutions appropriées ont été trouvées en cette journée de communication.
Suivi: Saad Efendi












































































































>