taourirt info


Visite du Secrétaire Général du Ministère de la Communauté Marocaine au Centre Imam Malik à Leiden, Pays-Bas

Visite du Secrétaire Général du Ministère de la Communauté Marocaine au Centre Imam Malik à Leiden, Pays-Bas

Visite du Secrétaire Général du Ministère de la Communauté Marocaine au Centre Imam Malik

à Leiden, Pays-Bas

Les travaux du Centre culturel de Leiden ont été achevés avant le Ramadan pour cette année, qui a duré environ deux ans. Le centre est l'un des plus grands centres culturels et éducatifs des Pays-Bas, qui a nécessité plus de quatre milliards et demi de centimes comme coût total de construction et d'ameublement. Le centre contient un garage pour plus de cinquante voitures et deux étages: le premier étage est pour les hommes et contient une salle de prière qui peut accueillir environ 2000 fidèles avec toutes les installations nécessaires: comme une salle de conférence, une cafétéria, des salles d'étude, un bureau de gestion de la marche, une salle de bain, un réfrigérateur pour mettre les morts ... et l'étage Al-Alawi est pour les femmes et comprend toutes les installations mentionnées ci-dessus, à l'exception des toilettes pour les morts. Il comprend également une salle meublée en forme marocaine pour recevoir des invités, un bureau pour l'imam et une salle pour recevoir l'imam pour les questions communautaires. Un prêtre de cette cuisine utilisé lors des événements organisés dans le centre. Minaret au-dessus de 27 après JC. Le centre est situé dans un espace vert, qui est maintenant utilisé par la municipalité de la ville, et 5 arbres métropolitains seront plantés sur les cinq piliers de l'islam, selon un employé municipal! La zone verte s'appelait la place de la mosquée, qui sera officiellement inscrite dans la conception technique de la ville!

À cette occasion, la visite du secrétaire général du ministère de la Communauté, M. Mohamed Bernoussi, était accompagnée d'un certain nombre d'entrepreneurs marocains qui contribuent activement à ces activités, dont M. Idris Abalsal, Aalab et le militant social Amr Harawi. Des éclaircissements ont également été apportés sur les installations du centre par son président actuel, M. Mohamed Al-Fadak La charge de la construction de ce grand édifice dans la ville scientifique des Pays-Bas est supportée par le reste de la Fondation. À cet égard, des discussions ont eu lieu entre les parties sur la possibilité d'une interaction commune, en particulier en ce qui concerne l'enseignement de la langue arabe et les activités culturelles dans le centre, ainsi que des clarifications scientifiques ont été apportées par l'imam du centre, M. Hamid Qasimi, qui a salué son accession à l'Imamat alors qu'il s'efforce d'élever le niveau scientifique et éducatif de la communauté dans la ville de l'école Maliki Ash'ari. Applicable au Maroc.

Après avoir terminé la visite des installations du centre, M. Al-Bernousi a admiré ce centre et a remercié tout le monde pour les efforts que la Fondation a déployés avec les membres de la communauté de la ville et tous ceux qui ont contribué, de près ou de loin, à le construire. Chacun a laissé l'empreinte du sourire mutuel comme une indication de la poursuite des relations entre le ministère et le centre.

Enfin, il était également important de prendre quelques photos commémoratives de cette première visite au centre par le photographe Mohamed Arsifi, dont l'objectif a accompagné toutes les phases du bâtiment depuis le début de la démolition des deux bâtiments jusqu'à la construction du centre.

Reportage: Mohamed Arsifi














>