taourirt info


communiqué de presse

communiqué de presse





Le Royaume de l' Est du Maroc
et le ministère de l' Intérieur
part du Conseil de l' Est



Communiqué de presse

M. Abdul Nabi Baoa: Le Conseil de l'est alloué plus de 400 millions de dirhams pour le bénéfice des groupes , travail et Djeddah Angad ont
adopté le siège de l'état de la main - d'œuvre est et Djeddah Angad, le mercredi , 20 Décembre , ce travaux séminaire présidents qui était Au centre de celle-ci se trouve le sujet de la taqiyya, les politiques locales pour créer des opportunités d'emploi, avec la participation de M. Abdul Nabi Baawi, chef du côté est, avec M. Moaz Al-Jamii, le gouverneur de l'est, un travailleur des travailleurs de Djeddah et Anjad, des chefs de groupes territoriaux avec l'influence des travailleurs et de Jeddah Anjad et des chefs des activités de la société civile.
Dans un discours prononcé lors du Symposium des présidents, M. Abdel Nabi Baawi a déclaré que le Conseil de l’East Side avait alloué plus de 400 millions de dirhams au profit de projets destinés à tous les groupes de saletés affiliés à l’influence des travailleurs d’Anjda et de Djeddah, dans un délai de deux ans à compter du conseil de l’autorité.
M. Abdel Nabi Baawi a souligné que le conseil de la région adopté dans son programme de travail sur trois axes principaux, l'intérêt pour le monde rural passe en premier, suivi par la question de l'emploi, ainsi que la création d'un équilibre entre les groupes territoriaux de la région, indiquant que ces projets auront un impact direct sur un secteur Emploi et création d'emplois.
M. Abdel-Nabi Baawi a expliqué que les groupes ouvriers et Jeddah Anjad ont bénéficié de projets dans le domaine des routes qui dépassaient leur valeur financière, plus de 231 millions de dirhams et 66 millions de dirhams pour le secteur de l'eau et de l'électricité, en plus de l'emploi de travailleurs de Djeddah et d'Anjad du grand projet de stade dont la valeur financière augmente. Depuis 115 milliards d'années, avec la contribution du Conseil de l'Entité et en partenariat avec un groupe d'autres partenaires.
Le chef de l'autorité a souligné que l'économie sociale et solidaire parie sur la création de plus de 10000 emplois au niveau de l'emploi et Jeddah Anjad, indiquant que la plateforme de valorisation des produits périmés qui ont une valeur financière de plus de 220 millions de dirhams, contribuera à l'organisation et à la réhabilitation des coopératives.
M. Abdel Nabi Baawi a souligné que tous les groupes territoriaux, avec les travailleurs et les grands-parents d'Anjad, bénéficiaient d'ambulances, de véhicules de transport scolaire et de camions-citernes, en plus de plus de 475 km, dans le cadre du plan régional pour rompre l'isolement des villages.
Pour sa part, M. Moaz Al-Jamii, du côté est du travailleur et Jeddah, Anjad, a déclaré que le Plan de développement du Grand Djeddah 2015-2020 concerne 112 projets, d'une valeur financière d'environ 4,3 milliards de dirhams, afin de renforcer et de renforcer l'infrastructure, la réhabilitation du tissu urbain et urbain, Préserver l'environnement et réhabiliter le champ vert en plus de réhabiliter les zones frontalières et la mobilité économique.
Concernant les défis de l'emploi d'Anjad et de Djeddah, M. Wali l'a identifié à l'est en réponse aux besoins urgents des résidents selon ses aspirations dans les différents domaines économiques, sociaux et culturels, ainsi qu'aux défis sécuritaires liés à l'est en tant que région frontalière.
M. Al-Wali a souligné qu'un ensemble de mesures préliminaires avaient été prises pour résoudre les problèmes de développement de l'emploi à Anjad et Jeddah, en organisant des réunions avec certains responsables centraux et autorités gouvernementales pour soutenir le mouvement économique dans la région.
Le gouverneur de l'est n'a pas manqué l'occasion de rendre hommage au travail qu'Abdel Nabi Bawi accomplit en sa qualité de président du conseil de l'est, indiquant à cet égard que l'est est le seul parti au Maroc qui a entamé depuis 2016 la mise en œuvre de ses projets de développement.
Le symposium des présidents a défini une présentation sur les projets achevés qui sont en cours d'achèvement par l'East Side Council avec l'emploi et Jeddah Anjad, qui a estimé le coût total des projets pour isoler la population en construisant des routes, des chemins et des passages à niveau, à plus de 231,3 millions de dirhams, et le coût des projets à améliorer La généralisation de l'accès statique aux services de base liés à l'électricité, à l'eau potable, à la santé et à l'éducation représente plus de 66,4 millions de dirhams, et les projets visant à créer les conditions nécessaires pour améliorer le revenu individuel se sont élevés à environ 101,7 millions de dirhams, et d'autres projets liés aux sports et aux groupes de jeunes, en plus du soutien Économie sociale et solidaire et activités génératrices de revenus. Dans le cadre du programme d'urgence pour le développement des zones frontalières, plusieurs accords ont été conclus au profit des coopératives de la bande frontalière.
Concernant les projets structurés dont les groupes de saleté ont bénéficié avec l'emploi et les grands-parents d'Anjad, leur valeur financière a dépassé 1137,2 millions de dirhams.
Il convient de noter que le Conseil de l'Est a approuvé lors de sa dernière session extraordinaire un accord de partenariat pour apporter un soutien supplémentaire au programme d'urgence de réhabilitation des zones frontalières de l'Est pour la période 2017-2019.
Cet accord vise à apporter un soutien financier supplémentaire, ainsi qu'à déterminer le cadre d'intervention des différentes parties contractantes dans le but de contribuer au développement et à l'amélioration des conditions de vie des zones frontalières statiques à l'est, et à leur réintégration dans l'économie locale et régionale.
Le programme comprend l'objet de l'accord, plusieurs projets, dont notamment la création d'équipements publics et d'infrastructures, le démantèlement de l'isolement des zones frontalières, l'achèvement des sentiers villageois, le soutien des activités liées au secteur agricole, la promotion de la scolarisation et la lutte contre les déchets scolaires.