taourirt info


Le haut représentant des anciens combattants de la résistance et un groupe de chercheurs se souviennent du 105e anniversaire de la bataille d'Alwana et de Bani Rais

Le haut représentant des anciens combattants de la résistance et un groupe de chercheurs se souviennent du 105e anniversaire de la bataille d'Alwana et de Bani Rais Le Haut Délégué de la Résistance et l'élite des chercheurs évoquent le 105e anniversaire des batailles de `` Alwana et Bani Rais '', avec un

geste noble de la part de l'Association Ibn Khaldun pour la recherche et les études en sciences humaines et sociales et en protection des monuments historiques et environnementaux de Biddu, en partenariat avec le Haut-Commissariat à la résistance et les membres de l'Armée de libération Et les travailleurs de la région de Taourirt, le vendredi 06 janvier de cette année, et cela évoque le 105e anniversaire des batailles de `` Alwana et Bani Rais '' et il secoue une partie de l'histoire de cette région, qui regorge de grands championnats et victoires, qui resteront gravés dans la conscience de tous les habitants de la région de Taourirt et une cause de fierté pour leurs héros Avec foi, force et esprit, ils ont réussi à vaincre le colonialisme français brut avec tout son équipement de guerre.

La célébration de cette grande et immortelle coïncidence avec la commémoration du peuple marocain commémorant la soumission du document d'indépendance s'inscrit dans le cadre de la préservation de l'histoire de la région de Debdo, et de l'introduire pour lier les générations actuelles à l'histoire de sa région à l'horizon de poser des blocs qui peuvent préserver l'équilibre documentaire et historique de la mémoire de la résistance dans la région.

La cérémonie, qui a été organisée par la salle de réunion étroite au siège du groupe Debdo, était présidée par le Haut Commissaire à la Résistance et les membres de l'Armée de libération Mustafa al-Katheeri et le travailleur de la région de Taourirt en présence de représentants des autorités locales et du Conseil de Debdo et des chefs des intérêts extérieurs et d'un groupe de chercheurs professeurs ainsi que d'un certain nombre d'acteurs collectifs et d'anciens combattants et notables. Les descendants du cercle de terre de Dabdo et leurs familles, où douze résistants ont été honorés, dont quatre ont rejoint le camarade supérieur. Une aide financière a été distribuée à un groupe de familles des anciens combattants de la résistance et des membres de l'Armée de libération.

La commémoration de cet anniversaire a été marquée par la présentation par le président de l'Association Ibn Khaldun pour la recherche et les études des sciences humaines et sociales et de la protection des monuments historiques et de l'environnement par le Dr Badr Al-Din Al-Dekheisi et le haut représentant des vétérans de la résistance et des membres de l'armée de libération de Mustafa Al-Katheeri et le travailleur de la région de Taourirt, l'activiste d'Aziz Buen, le collectif Taourirt, le conteur d'Aziz Buen Tous se sont concentrés sur la contribution effective des tribus du district de Debdo à la défense de la possession de la patrie, et à consentir des sacrifices massifs afin de protéger notre pays des attaques des restes des envahisseurs et de les vaincre, rappelant en même temps les fameuses batailles des «Alwana et Bani Rais» au cours desquelles les célèbres moudjahidines ont remporté la lutte et le colonialisme brutal Forte perte de vie et d'équipement.

Ainsi, le Dr Noureddine Al-Dukhaisi, président de l'Association Ibn Khaldun pour la recherche et les études des sciences humaines et sociales et de la protection des monuments historiques et de l'environnement à Biddu, a considéré le principal moteur de l'acte culturel dans la ville de Debdo, qui a tout le mérite d'avoir organisé avec succès cette activité culturelle, historique et humanitaire avec distinction (considérée) ce jour-là. Les acclamés resteront tatoués dans la mémoire culturelle locale, caractérisée par la renaissance de la mémoire de la résistance de la région de Debdo, selon un programme scientifique et sensé visant à l'importance de l'événement, et il incarne une image du véritable accomplissement des grands sacrifices consentis par les Moudjahidines et les martyrs de ce pays sur le sol des majestueuses montagnes de Debdo, lors d'un colloque scientifique organisé sur des termes académiques. Inclus dans les grands rassemblements scientifiques, il a été encadré par un groupe de professeurs compétents, ainsi qu'une exposition d'un certain nombre de documents rares et de photos datant de l'événement.Indépendance.

Le chef de la société Ibn Khaldun a souligné que le slogan de cet anniversaire est de «raviver la mémoire de la résistance à la région de Debdo, adaptée pour apprendre des leçons et explorer l'avenir». Celle dirigée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, exprimant en même temps son affirmation selon laquelle les recommandations qui déboucheront sur le colloque scientifique qui imprègne cette activité culturelle formeront une feuille de route sur laquelle les partenaires travailleront sur tout ce qui concerne le maintien de la mémoire de la résistance à la zone de Debdo, et ce sont des moyens importants pour la préserver. .

Le Dr Al-Dekheisi a hautement apprécié les efforts de Royal Royal pour préserver notre intégrité territoriale, ouvrir des ateliers de développement dans les zones désertiques et donner à Sa Majesté le lancement du modèle de développement pour les régions du sud, et la ferme volonté de renvoyer le Maroc vers l'Union africaine pour couper la route aux manœuvres des ennemis de l'unité territoriale au sein de cette organisation fondée par Sa Majesté le regretté Mohammed Cinquièmement, que Dieu repose son âme.

Cette grande manifestation culturelle a défini un programme riche de la diversité de ses paragraphes, où 54 documents et photos rares datant de résister à la région de Debdo ont été présentés pour la première fois, et une visite à la bibliothèque mobile du Haut Commissaire de la Résistance et des membres de l'Armée de libération, avec l'organisation d'un colloque scientifique sur le thème des aspects historiques de la résistance à la région de Debdo, encadré par une élite Parmi les professeurs compétents, elle s'est concentrée sur deux axes principaux, le premier ayant trait à l'aspect historique de la mémoire de la résistance à la région de Debdo en mettant en évidence les aspects les plus importants liés aux combats qui ont eu lieu dans la région susmentionnée contre les Français, en particulier la bataille de «Alwana» le 15 mai 1911 et la bataille de «Bani Rais» Le 23 mai 1911, sur la base des archives françaises et des reportages étrangers, en se tenant aux championnats et victoires enregistrés dans ces batailles et aux pertes subies par l'armée française. À cet égard, le Dr Abdel Salam Nowika a fait une intervention précieuse intitulée:

Quant au deuxième axe, il a abordé la résistance en général, pendant la période de protection française dans sa partie littéraire, en jouant le rôle de la littérature de la résistance dans ses différentes catégories (poésie, histoire, roman ...) pour définir la problématique marocaine et obtenir la liberté et l'indépendance, aiguiser les intérêts des Marocains et semer l'enthousiasme dans le cœur des résistants. Pour la possession et le maintien de l’intégrité territoriale de la nation. Cet axe a été défini par deux interventions, dont la première a été présentée par le Dr Ammar Qali, sur le thème de `` la résistance marocaine au sein des écrits littéraires '', tandis que son collègue, le Dr Arab Bouatros, a abordé le rôle de la poésie de lutte dans la résistance contre le colonisateur.

Ce symposium scientifique couronné de succès a abouti à l'excellence en émettant un ensemble de recommandations qui ont formé une feuille de route qui peut être adoptée pour préserver la mémoire de la résistance dans la région de Debdo comme une grande épopée des épopées de l'histoire de la lutte nationale pour la liberté et l'indépendance, en préservant l'héritage de la résistance et de la libération, et en reliant le passé au présent et au futur en définissant les générations émergentes et futures. Avec la gloire et l'héroïsme de notre glorieuse histoire en parfaite harmonie entre le trône et le peuple.
Abdul Qadir Bouras - Souad Effendi